Note de la fic : :noel: :noel: :noel:

15-18 vs Apocalypse Zombie Saison 2.


Par : [JV]Dragonite
Genre : Action, Nawak
Statut : Abandonnée



Chapitre 1


Publié le 31/08/2016 à 11:53:38 par [JV]Dragonite

En une fraction de secondes, le monde peut changer.

" Une personne aurait mordue plusieurs gens, et ces derniers se serait eux aussi mis à mordre d'autre passants. "

Mais si son destin était de disparaitre ? Il y aurait-il des personnes pour le sauver ?

" Qui veut former un groupe anti-zombies avec moi ? "

Pour le sauver puis le gouverner ?

" Je vais transformer le reste de la population en zombies, et ensuite, je vais régner sur le monde entier ! "

Nous n'en savons rien. Seulement, en ce moment même un groupe de personnes tentent de sauver ce monde en proie à l'Apocalypse. Mais est ce qu'ils le pourront ? Nous allons bientôt le savoir...

Terres dévastées. France.
1H05 du matin.

??? : Vous êtes sûrs que c'est par là ?
??? : Oui alors arrête de geindre et continues d'avancer.
??? : Il a raison. Tenez ! Voilà un village ! C'est celui-là Hark ?
Hark : Oui c'est bien là. Par contre, une fois à l'intérieur, je ne vous garantis pas que le village soit désert donc soyez discret et restez sur vos gardes.
Tous : Compris !

Bon la vous devez vous demander qui sont ces gens. Alors moi c'est Drago et eux c'est mes compagnons. Il y a Jake et Julia, Confins, Mathilde et Grills. Ils m'ont sauvés lorsque j'ai eu un accident sur un pont, un zombie l'a détruit. Car oui au cas-où vous vivriez dans une profonde grotte, une apocalypse zombie a frappée la planète et plus de la moitié de la population mondiale est devenue ainsi. Vous me direz qu'il n'y a pas vraiment de quoi rire. Mais comme il y a beaucoup moins de monde sur la planète donc beaucoup moins de forces de l'ordre, on a un peu plus de liberté. Je veux dire. On peut se permettre maintenant des choses que l'on pouvait pas avant. Genre manger à KFC gratuit, griller un feu rouge, tuer des gens et le must du must, le nec plus ultra ( noraj' de mon language ), on peut aller dans un parc d'attractions et faire des manèges gratuitement ! On s'y arrêtera un jour si on peut.

Alors que l'on rentrait dans le village avec la plus grande des discrétions, nous entendîmes des grognements. Une chose est sûre, on était pas seuls dans ce village. On avancait vite mais...

Drago : Putain on se les cailles ici...
Grills : Ouais pareil. Gaffe à pas éternuer.
Jake : ça va Julia ? Tu n'as pas trop froid ?
Julia : Non c'est bon merci.
Drago : Oh putain j'ai le froid qui me titille les poils de nez. Aah.. aaah...
Grills : Non putain ta gueule !
Drago : aah aaaaahh...
Tous : OMG NON PITIE
Drago : aaAAH...AAATCHOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUM
Zombies : GROUAHHHABWARGH
Tous : ALBATAR
Drago : Sorry.
Tous : PUTAIN ON A DES CENTAINES DE ZOMBARDS AU CUL MAINTENANT
Drago : Rooh c'est bon j'ai pas fais exprès.
Zombies :BWAAAAARGH
Grills : On a pas d'armes, moi je dis, go se tailler.
Tous : On te suit.



Grills : COUREZ SI VOUS TENEZ A VOS CULS
Jake and Julia : YES SIR

On se faisait poursuivre par les zombies dans tous le village, c'était vraiment comique. Pendant notre fuite, je m'arrêta puis cracha à la gueule d'un des zombies. C'était con mais j'étais mort de rire pendant les dix minutes qui suivirent. Durant un petit moment, on pensais les avoir semé. Seulement, j'entendis un zombie arriver. Je me planqua derrière un mur et dès qu'il passa, je lui fit un croche-patte. Il s'écrasa au sol comme une merde puis je lui sauta sur les burnes. Il hurla comme un taré. Je n'en avais pas terminé. Je lui baissa le reste de pantalon qui lui restait et là... j'avais en face de moi un Z zombifié. tout blanc... Pris de haut le coeur, je me dépêcha de faire ma petite blague. j'attrapa un morceau de bois qui se terminait en pointe à l’extrémité, le pointa sur le Z du zombie puis abaissa violemment mon arme sur ses parties. Du sang coula et ses pokéballs avaient explosées. Je remarqua alors que cinq zombies me faisait face. Je leur adressa un doigt d'honneur, balança l'arme du crime que je venait de commettre sur eux puis je fila rejoindre mes amis à l'entrée du village.

Sur le chemin, je croisa quelques zombies que je neutralisa facilement grâce à mes compétences de Karaté. Finalement, je rejoins vite mes compagnons et, bonne nouvelle, il avaient trouvés des armes. Grills me passa une AK-47, un Five Seven, une arme qui m'avait bien servie dans le laboratoire souterrain puis un couteau et m'adressa finalement la parole.

Grills : Putain mais t'étais où ? On commençait à avoir peur.
Drago : Je jouais aux gynécologues.
Grills : Quoi ?
Drago : Laisse tomber. Bon bref. Hark, Quelle est notre prochaine destination ? :hapoelparty:
Hark : Nous partons pour l'Allemagne, préparez vous à rencontrer Merkel zombifiée.

Tout à l'heure, quand je vous disait que c'était cool l'apocalypse zombie, j'ai oublié de vous citer son seul défaut.

Où que l'on aille, quoi que l'on fasse, nous sommes constamment en danger de mort.


Commentaires

Aucun commentaire pour ce chapitre.