Note de la fic : Non notée

Une aventure inattendue


Par : Marley
Genre : Action
Statut : C'est compliqué



Chapitre 1 : Direction Hawaii !


Publié le 07/10/2016 à 23:57:31 par Marley

La semaine fut fortement arrosée ! Mon départ vers l’Hawaii n'allait pas uniquement laissé des traces dans mon appareil photo, mais aussi sur mon foie ! J'ai économisé pendant 2 ans pour ce voyage ! Il m'aura coûté la peau du cul, mais je suis sûr que j'en serai plus que satisfait !

Ma mère n'arrête pas de m'envoyer des textos et des e-mails pour être sûr que je n'oublie rien. J'arrête pas de lui dire de ne pas s'en faire : Hawaii n'est pas un île perdu, c'est commercialisé. Si j'oublie un truc, je vais pouvoir acheter ce qu'il me manque là-bas. Des bas ? J'ai. Des boxers ? J'ai. Une tente ? J'ai. Équipements de camping ? J'ai. Vêtement chaud, léger et imperméable ? J'ai. Ce n'est certainement pas ma première expérience de voyage avec un sac à dos uniquement, mais c'est sûr qu'un peu de connaissance supplémentaire ne serait pas de refus. J'ai passé près de 3 jours à étudier Hawaii, les trucs à faire et à ne pas faire, les endroits à visiter et j'en passe. Je pense être enfin prêt.

Je me suis réveillé un peu dans les vapes. C'est probablement pas la meilleure manière pour partir en avion, mais je n'ai pas le choix d'endurer mon mal. De toute manière, je vais sûrement gober 1-2 anti-nausées avant d'entrer dans l'avion. Avec de la chance, je vais m'endormir et me réveiller plus tard. Après tout, j'ai près de 10h de vol à faire. Ça à ses avantages de vivre en Amérique. Une chance que je n'ai pas pris Sunwing pour le vol, avec leur champagne gratuit, ça n'aurait pas aidé mon cas

Bref, je suis arrivé 4h avant mon vol pour pouvoir passer la sécurité, enregistrer mes bagages et tout le bordel. L'avion a eu un peu de retard, mais est-ce déjà arrivé qu'un truc soit à l'heure ? Je ne pense pas. Dans l'avion, les films commencent, je mets les écouteurs, mais quelques minutes plus tard, je suis dans les bras de Morphée.

La moitié du voyage effectué, je me réveille. Le commandant nous invite à reprendre nos sièges et boucler nos ceintures parce qu'il a des turbulences. Je regarde par la fenêtre, il n'y a rien à l'horizon sauf de l'eau à perte de vue. Maintenant rassuré, je me rendors immédiatement en pensant à mon voyage et l'aventure que je vais vivre, j'ai hâte !

Je me réveille en sursaut à cause d'une secousse. Le visage inquiet des passagers et des agents de bord ne me font pas stressé au départ, puisque je n'ai pas les idées claires après un réveil de la sorte, mais je comprends rapidement. L'un des moteurs fument... beaucoup ! Nous sommes tous invités à prendre nos sièges et nous asseoir. Les agents de bord essaient de faire leur travail sans montrer leur inquiétude, mais ils ne réussissent pas. Quelques minutes passent et tout semble correct, le commandant nous annonce qu'ils vont atterrir à l'aéroport le plus proche et que tout va bien se passer. Les gens applaudissent. Moi aussi, je suis soulagé. Par mesure de sécurité, je suppose, ils ont descendu en attitude. On voit toujours l'océan, mais ils nous annoncent que nous ne sommes pas loin et on va voir la terre ferme bientôt. Les agents de sécurité nous affirme que par mesure de sécurité, l'avion reste près de la terre ferme le plus possible avant de s'éloigner pour rejoindre l'autre côté. Un autre secousse et les lumières ont clignoté, des gens ont sursauté et crié. Pas le choix, nous allons devoir amerrir et signalé notre détresse. Position de sécurité en cas amerrissage et dernière pensée avant l'impact : Putain de voyage de merde.


Commentaires

Aucun commentaire pour ce chapitre.