Note de la fic : :noel: :noel: :noel:

Je suis un ex no-life


Par : Non-Lus
Genre : No-Fake
Statut : C'est compliqué



Chapitre 1


Publié le 12/08/2008 à 16:15:23 par Non-Lus

Bonjour,

Je me présente, je m’appel Florian, j’ai 17 ans et je viens de rentrer en France après avoir passé six semaines en Allemagne suite à un échec scolaire. Afin de combler le « blanc » entre le mois de mai et la rentrée, j’étais partie en Allemagne en étant un no life, dégouté du monde qui m’entourait et quasi insociable. En revenant, toute ma vision des choses avaient changées.

Dans cette histoire, je raconterais ce qui s’est passé après mon séjour, pour ceux qui seraient intéressé à connaître tout ce qui s’était passé durant mon séjour en Allemagne, je vous propose de lire ceci, certifié 100% No fake

http://www.jeuxvideo.com/forums/1-50-13309409-1-0-1-0-0.htm

……………………………… Connexion à MSN MESSENGER en cours………………

Ivan dit :
Demain c’est la rentrée putain ça fait chier

Florian dit :
Non ça va, je suis content de retourner à la vie normal, je vivais un peu en décalé depuis mai

Ivan dit :
T’a trop pas eu de chance d’aller là bas ahaha

Florian dit :
Nan c’était bien arrête…

Ivan dit :
soit pas de mauvaise foi

Florian dit :
lol…. Bon écoute je dois y aller, demain je dois me lever à 5h30 pour aller au bahut

Ivan dit :
toi ?? 5h30 ? ahahahaha impossible !

Florian :
allez ciao^^

En revenant de mon séjour, mes parents étaient en déménagement, ils me l’avaient dit avant que je parte mais je n’y avais pas prêté grande attention. J’en faisais les frais dans le sens où maintenant, pour aller en cours, je devais me lever à 5h30 ! Quelle misère…

En fermant mon ordinateur, je fis un soupir. Comme un soulagement de reprendre une vie normal mais aussi une légère peur des nouvelles choses qui m’attendaient. Nouvelle classe, nouveaux élèves, nouveau cadre, nouvelle apparence, j’espère que tout se passera bien.

Je prenais mon sac et y mettait les affaires dont j’avais besoins, mes habits étaient déjà préparés et étaient suspendus à mon armoire (et bien oui, quand on se lève aussi tôt on n’a pas la motivation de choisir ses habits le matin ). Je vérifiais une dernière fois le réveil de mon portable à 5h30, tout était prêt. Lentement, je me laissai tomber sur mon lit et ne bougea plus, contemplant mon plafond et laissant mes paupières se fermer pendant que mes dernières pensées se consumaient peu à peu, c’est ma dernière chance, il faut que je fasse mes preuves, je n’ai plus le droit d’échouer…


Commentaires